Mutuelle étudiant étranger en France et sécurité sociale – Tout savoir !

Pour les étudiants étrangers effectuant leurs études en France, le système de santé peut être un véritable casse-tête. Cependant, la Sécurité Sociale combinée à une complémentaire santé ou mutuelle couvre bien les frais de santé des étudiants étrangers. Découvrez comment cela fonctionne. 

COMMENT TROUVER UN MÉDECIN ?

Pour un étudiant étranger, il existe plusieurs possibilités pour consulter un médecin, quel que soit le problème de santé :

  • Le Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) : ce service de santé, présent au sein des universités, propose de nombreuses consultations gratuites, comme par exemple la contraception, les dépistages, la vaccination, la nutrition ou encore le suivi psychologique.
  • Un médecin extérieur à l’Université : pour trouver ses coordonnées et prendre un rendez-vous, vous pouvez consulter le site doctolib.fr . C’est pratique pour les étudiants étrangers qui ne parlent pas très bien le français !

Outre ces différentes options, il est indispensable de connaître les numéros suivants :

  • 112 (les Urgences) ;
  • 15 (le SAMU, Service d’Aide Médicale Urgente) ;
  • 18 (les Pompiers) ;
  • 36 24 (numéro d’urgence pour qu’un médecin se déplace à domicile si vous ne pouvez pas bouger, disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24).

COMMENT BÉNÉFICIER D’UNE COUVERTURE SOCIALE ?

Une réforme du système de protection sociale étudiante est prévue à l’horizon 2018/2019.

Cette réforme ne changera pas les conditions de couverture sociale des étudiants européens, qui seront toujours couverts par leur carte européenne d’assurance maladie. En revanche, tous les étudiants étrangers non-européens devraient également être, à terme, rattachés au régime général de la Sécurité Sociale.

Vous êtes un étudiant européen

Si vous êtes un étudiant européen (pays de l’UE, Islande, Lichtenstein, Norvège ou Suisse), vous devez utiliser votre carte européenne d’assurance maladie pour avoir accès aux soins en France. Cette carte vous permet d’être couvert et assuré quelle que soit la date de votre inscription dans un établissement d’enseignement supérieur français. Vous n’avez alors aucune démarche à faire.

 

Vous êtes un étudiant non-européen, déjà inscrit en France pour l’année 2017/18

Si vous êtes un étudiant non-européen, et que vous étiez déjà inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français pour l’année 2017/2018, alors vous n’aurez aucune démarche à faire. A la rentrée 2018, vous restez sous le même régime de mutuelle étudiante (celle à laquelle vous avez souscrit à la rentrée 2017) ; et à la rentrée 2019, suite à la réforme, vous serez automatiquement affilié au régime général de la sécurité sociale française.

Vous êtes un étudiant non-européen et vous arriverez en France à la rentrée 2018 ou plus tard.

Si vous êtes un étudiant non-européen et que vous vous inscrivez dans un établissement d’enseignement supérieur français pour l’année 2018/2019, vous serez couvert par la Sécurité Sociale française quel que soit votre type de visa (VLS-TS et VLS-T). Vous bénéficierez alors du remboursement de vos frais de santé.

Pour cela, voici les démarches que vous devez suivre :

  1. Inscrivez-vous dans votre établissement d’enseignement supérieur ;
  2. Inscrivez-vous au régime général de la sécurité sociale française : l’inscription est gratuite et elle se fait entièrement en ligne, via le site de l’assurance maladie dédié aux étudiants étrangers.

Vous serez alors couvert par la Sécurité Sociale française, et ce, pour toutes les rentrées à venir.

Bon à savoir

Il existe des accords de réciprocité entre l’assurance maladie française et les assurances maladies d’autres pays. Pour en savoir plus, consultez la liste des pays concernés.

QUI PEUT BÉNÉFICIER DE LA CARTE EUROPÉENNE D’ASSURANCE MALADIE (CEAM) ?

Si vous êtes un étudiant européen, la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) vous donne accès aux soins en France. Pour l’obtenir, vous devez remplir les conditions suivantes avoir la nationalité d’un des pays de l’Union Européenne, ou d’un des pays suivants : Islande, Lichtenstein, Norvège et Suisse. La demande doit se faire avant votre départ en France, dans votre pays d’origine.

COMMENT SE FAIRE REMBOURSER SES FRAIS DE SANTÉ ?

Le remboursement des frais de santé se fait en deux temps.

Tout d’abord, la Sécurité Sociale vous rembourse 60 % du montant de vos frais de santé. Ce montant peut être ajusté en fonction de la nature du soin. Pour pouvoir suivre vos remboursements, vous devez vous créer un compte sur ameli.fr.

Le reste du montant des frais de santé sera ensuite pris en charge par votre mutuelle.

COMMENT SOUSCRIRE À UNE MUTUELLE ?

L’inscription à la mutuelle vous permettra de vous faire rembourser l’intégralité de vos frais de santé.

Pour vous inscrire à une complémentaire santé, vous pouvez contacter différents organismes :

  • Les traditionnelles mutuelles étudiantes (LMDE, Smerep, Néoliane…)
  • Les compagnies d’assurance
  • Les banques

Le mieux est de demander plusieurs devis et de comparer à la fois les contrats (garanties et extensions) et les prix.


Comparez en ligne toutes les mutuelles ici en quelques minutes

Bon à savoir

Pour être couvert sur votre lieu d’études et sur votre lieu de stage, pensez à vérifier que votre mutuelle vous propose bien une responsabilité civile valable pour votre vie privée et votre vie étudiante.

/!\ Mutuelle étudiante trop chère ? Ou tout simplement pas encore de mutuelle ? Comparez les meilleures mutuelles étudiantes en 2 clics gratuitement, ici.

Articles similaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *