Le coût des études en France

Le coût des études en France

50 formations diplomantes à distance

En France, les étudiants ont accès à un éventail de formations de qualité.  Une partie des coûts des formations dispensées dans les établissements d’enseignement supérieur publics étant pris en charge par l’état français, les coûts réels défrayés par les étudiants sont faibles.

Étudiant français ou d’un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse

Si vous êtes un étudiant français ou un ressortissant d’un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Économique ou encore de la Suisse, l’État maintiendra la prise en charge de l’essentiel du coût de vos études dans un établissement d’enseignement supérieur public, soit:

  • 170 euros pour les étudiants en Licence
  • 243 euros pour les étudiants en Master
  • 380 euros pour les étudiants en Doctorat
  • 601 euros pour les étudiants en Écoles d’ingénieurs

Il existe des exceptions pour les Écoles Centrales de Lyon, Lille, Nantes et Marseille ainsi que l’École des Mines de Nancy devront débourser 2 500 euros.

Note

  • Certaines écoles d’ingénieurs pratiquent des tarifs différents. C’est le cas des écoles d’ingénieurs qui sont placés sous la tutelle des ministères en charge de la défense (ISAE, ENSTA Paris Tech, Polytechnique), de l’agriculture (Montpellier Sup Agro, AgroParisTech) et de l’économie (comme les écoles de l’Institut Mines Telecom et les Mines Paris Tech).  C’est pourquoi il est important de consulter leur site internet afin de s’informer du montant des droits d’inscription et des frais de scolarité que doivent y acquitter les étudiants.
  • Il y a en outre des frais de concours pour y accéder.

Étudiant extra communautaire

Certaines catégories d’étudiants paieront les mêmes droits d’inscription que les étudiants français et communautaires en fonction de plusieurs facteurs : le programme dans lequel ils étudient, leur statut ou leur situation pour l’année universitaire 2019/2020:

  • les étudiants résidant en sol québécois
  • les étudiants internationaux qui possèdent une carte de résident de longue durée (10 ans)
  • ceux qui ont déclaré un foyer fiscal (ou rattaché à un foyer fiscal en France) depuis plus de deux ans
  • les étudiants possédant le statut de réfugié ou la protection subsidiaire et ceux dont le père ou la mère possède un tel statut.
  • les étudiants internationaux qui sont inscrits au doctorat, aux diplômes de 3ème cycle des études médicales, pharmaceutiques et odontologiques et à l’habilitation à diriger des recherches.
  • les étudiants internationaux (quelle que soit leur nationalité) qui sont inscrits dans une classe préparatoire aux grandes écoles et qui ont une double inscription en Licence à l’université.

Si vous êtes un étudiant extra communautaire, vous devrez payer des droits d’inscription différenciés dans les 3 cas suivants:

  1. Vous êtes inscrit pour la première fois en Licence, en Master ou dans un cycle d’ingénieur pour la rentrée 2019/2020
  2. Vous étudiez dans un établissement d’enseignement supérieur qui relève du MESRI (Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation).
  3. Vous n’êtes pas installé en France de façon durable.

L’État français défraiera alors les deux tiers du coût de vos études.  Il vous restera donc à payer:

  • 2 770 euros pour une année en Licence
  • 3 770 euros pour une année en Master

Si vous débutez un cycle de doctorat à la rentrée 2019, l’État français maintiendra la prise en charge de l’essentiel des coûts de vos études et le montant que vous aurez à débourser pour vos frais d’inscription sera de 380€.  Les droits d’inscription différenciés ne concernent pas les doctorants étrangers extra-communautaires.

 

50 formations diplomantes à distance

Cet article a 1 commentaire

  1. Interessant documentaire.merci a vous

Laisser un commentaire

Fermer le menu